Site de l'académie de Versailles

Accueil > Retrouver des archives > Année 2013-2014 > T’as pas tout vu

T’as pas tout vu

Le bilan du projet solidaire de la classe de CM2

vendredi 13 juin 2014

T’AS PAS TOUT VU... LE BILAN DES ENFANTS

J’ai appris qu’unis, on est plus forts, on se soutient les uns les autres. Ce jour restera gravé en moi. Il y a eu de la peur mais aussi de la joie en moi. Cette comédie musicale m’a beaucoup aidée. Je dis merci à toute la classe. Je suppose avoir aidé à faire grandir la joie et la solidarité dans la classe. Cette classe est belle : nous avons donné nos différences et c’est ça le plus beau ! Ma mère a le sourire depuis cette prestation...

Ce projet était une expérience vraiment unique. En le faisant, j’ai découvert que ce n’est pas facile d’être mal-voyant ou non-voyant mais que ça n’empêche pas d’être heureux. Dans le noir, on ne voit pas très bien ! Grâce à ce projet, ma phobie de la scène a disparu. Quand on rentre sur scène, on a très peur et après on s’adapte.

Fabrice, je te remercie vraiment de nous avoir fait partager ce moment. J’ai vécu une des plus belles expériences de ma vie. Je suis tellement triste que tout cela soit fini mais j’ai vraiment adoré ! Je suis également triste de te voir repartir à Burlats (le plus beau petit village du monde) avec Epson... Vous me manquez déjà. J’ai beaucoup appris sur les chiens-guides (maintenant je n’ai plus peur). J’ai vraiment été émue au moment de la légende du chien. Je pense que c’est très dur de ne pas voir. Je te remercie pour ce moment inoubliable !

En montant ce projet, j’ai vu que la classe s’entendait de mieux en mieux (surtout en classe de découvertes). Fabrice, depuis le début de l’année nous avons travaillé sur ce projet : c’est grâce à toi que nous avons pu faire ce spectacle et franchement, je me sens super heureuse d’avoir soutenu l’école de chiens-guides de Vincennes. Nous avons fait beaucoup d’expériences, beaucoup appris sur la déficience visuelle. Ton discours sur les chiens-guides était super !

J’ai envie de dire merci à tous ceux qui m’ont accompagné dans ce projet. On a monté un spectacle, ils ont adoré. On s’est battus pour un projet solidaire, pour récolter des dons.

J’ai appris qu’un chien-guide c’était très très important pour un déficient visuel. Tout le monde s’est mis « à fond » dans la comédie musicale et je me suis « éclaté ». J’espère qu’on a récolté une belle somme qui va pouvoir aider l’école de chiens-guides.

Merci à toutes les personnes qui nous ont aidé à monter ce projet fantastique. Avant je stressais mais maintenant je ne stresse plus. On a mis presque un an pour monter ce spectacle et le jour de la représentation c’était comme un feu d’artifices !

J’ai beaucoup appris sur les chiens-guides et j’ai aussi appris sur mes camarades. Avant de monter sur scène, j’avais (comme tout le monde) le trac, mais une fois sur scène, avec les projecteurs, je me suis sentie libérée. Je crois que nous avons appris aux gens qu’un chien-guide ce n’est pas seulement une aide, c’est aussi un compagnon.

J’ai appris que si on se donne tous à fond, le spectacle est magique. Les sensations qui m’ont habité sont le stress, la joie, la peur, l’excitation. Merci Fabrice pour tout ce que tu nous a appris. C’est vraiment, vraiment, mais vraiment fantastique !

C’est important de savoir comment les déficients visuels vivent sans la vue. On a aidé à faire grandir des valeurs comme la coopération, la solidarité, l’entraide, l’engagement.

J’ai appris ce que c’est qu’être solidaires. Ce spectacle m’a permis d’être devant un public. J’étais stressé mais Toni, (par sa petite improvisation du début), m’a mis de bonne humeur... et la fin m’a presque fait pleurer de joie et de tristesse. J’espère que d’autres classes pourront faire ce magnifique spectacle.

J’ai appris qu’il fallait « être dedans » à toutes les répétitions. A la fin du spectacle, je me suis senti fier... et un peu triste.

On a réveillé en moi l’instinct du chant. Je suis très heureuse d’avoir fait le spectacle pour l’école de chiens-guides. Le spectacle était réussi, marrant, et nos rôles étaient bien choisis.

Nous avons monté un spectacle solidaire pour une cause importante : nous avons aidé à faire grandir la solidarité, la joie, la confiance, le partage, l’honnêteté, le droit d’être différent. Je suis fier de ce qu’on a fait pour l’école de chiens-guides de Vincennes.

Ce jour restera longtemps gravé dans ma mémoire ainsi que le nom des camarades qui m’ont aidé à faire ce spectacle.

A lire également : Visite de l’école de chiens guides de Vincennes

P.-S.

MERCI à la maîtresse, d’avoir eu envie de faire ce spectacle l’année où on était en CM2 !
MERCI à Fabrice et Epson d’avoir fait tout ce chemin pour nous et avec nous
MERCI à Marie Menand, nous vous sommes très reconnaissants, grâce à vous nous n’avons plus peur de chanter devant 200 personnes
MERCI à Mme Cavaqueiro , vous avez une voix magnifique
MERCI à Jocelyne qui a fabriqué les accessoires avec les enfants du périscolaire
MERCI à Donatien qui s’est même sali le visage pour mieux jouer au mécanicien
MERCI à nos camarades de CE qui ont fait une intervention de chant et d’ombres chinoises formidable
MERCI à nos camarades de l’école Lurçat d’avoir soutenu notre projet
MERCI à la mairie de Guyancourt qui nous a aidés financièrement. Grâce à eux, nous avons pu aller visiter l’école de chiens-guides de Vincennes et faire venir Fabrice pour le spectacle.
MERCI à la ferme de Bel Ebat pour nous avoir programmés, et aux techniciens qui en même pas deux heures de répétition ont réussi à faire de belles lumières et un joli son.
MERCI à Mme Fréval et M Sauzet qui nous ont fabriqué notre décor
MERCI à Gaëlle d’avoir eu la super bonne idée des gants
MERCI aux spectateurs de nous avoir applaudis et encouragés
MERCI à tous ceux qui ont fait un don



| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Ecole élémentaire Robespierre (académie de Versailles)
Directeur de publication : Véronique Tapissier